L’action du Réalignement Vertébral

De par son rôle de structure principale, en charge de distribuer l’influx nerveux véhiculant l’ordre cérébral, dans notre corps, la colonne constitue un véritable répartiteur d’information vitale.

                   Colonne lombaire de face et profil montrant les trous de conjugaison et l’origine des nerfs.
                                                  Colonne lombaire de face et nerfs rachidiens émergeants

L’intégralité des ordres du cerveau est transmise par la moelle épinière, puis par les racines nerveuses (nerfs rachidiens) émergeant directement des trous de conjugaison disposés de part et d’autre de chaque vertèbre.

C’est en effet, de ces fentes anatomiques qu’émerge le système sympathique, créant toute la dynamique de vie du corps humain et ses réactions humorales qui en sont les corollaires.

Ces nerfs se ramifient ensuite sous forme de plexus, continuant de distribuer l’ordre initial du cerveau dans tout le corps (membres, organes, muscles, tendons, veines…)

Ce qui signifie que la pleine circulation nerveuse engendre la régénération de toutes les fonctions du corps.

Toute modification ou rétrécissement de l’ouverture du trou de conjugaison causé par une anomalie de positionnement vertébral entraîne une compression du nerf, et l’influx nerveux s’en trouve de ce fait altéré.

Voici ci-dessous deux schémas sur lesquels vous pourrez constater :
  • sur le premier à gauche  la différence entre un nerf prisonnier et diminué suite au rétrécissement de trou de conjugaison et les autres nerfs ayant une volumétrie tout à fait normale, ainsi que la différence d’espace entre les deux épineuses et l’écrasement du disque intervertébral.
  • et sur le deuxième à droite la pression que subit le nerf fortement compressé par la saillie du disque venant obstruer le trou de conjugaison (cas d’hernie discale)
Trous de conjugaison retressisDisque compressé
 cliquez sur les images pour les agrandir
 En voyant ces schémas on comprend tout à fait que la compression vertébrale associée au désalignement est à l’origine de ces problèmes et peut entraîner des conséquences multiples.
 

L’équation problématique :

Rétrécissement du trou de conjugaison >> Diminution de l’information nerveuse > >Pathologies

La diminution du trou de conjugaison implique une diminution plus ou moins conséquente de l’information circulant par ce nerf, et peut ainsi conduire à différentes douleurs, dysfonctionnements ou pathologies.

L’ouverture des trous de conjugaison rétablit la connexion nerveuse entre le cerveau et le corps, et assure la bonne circulation du système nerveux.

En rétablissant la bonne circulation du système nerveux, grâce à la méthode O’dru, on libère et stimule les facultés d’auto régénération de l’organisme.

 cliquez sur l’image pour l’agrandir

Image-1

Dès que le nerf alimente de nouveau correctement la région carencée (articulations, organes, tissus…) l’information est transmise au cerveau, qui va à son tour renvoyer l’influx nécessaire à la guérison pour lutter contre l’inflammation ou l’agression.

Les systèmes nerveux, sympathiques et parasympathiques, mais également les systèmes immunitaire et endocrinien, sont ainsi pleinement stimulés.

En conclusion, l’action rectificative du rachis obtenue par le Réalignement vertébral, restaure la transmission de l’information cérébrale, et permet de lutter contre les déséquilibres installés.

Correspondances nerveuses avec les organes

Ces pathologies mettent en évidence l’importance de la circulation nerveuse, circulation qui, lorsqu’elle est entravée, empêche la guérison de différents maux et surtout tendrait à les provoquer.