Conseils utiles pour préserver son dos

Nos principales recommandations pour préserver sa colonne et prolonger le bénéfice du Réalignement vertébral.

Il faut savoir que la compression exercée sur la colonne vertébrale est la principale source de problème.
Elle dénonce immanquablement toutes les anomalies de positionnement latentes (déplacements ou subluxations vertébrales, pincements discaux, inflexions) présentes sur notre rachis, qui peuvent ainsi générer directement des maux de dos mais également déclencher divers autres pathologies qui constituent les effets collatéraux de ces déplacements.

Le premier, sinon un des premiers, facteurs de compression du rachis au quotidien, est sans conteste le stress.
Telle une chape de plomb invisible, il est capable d’infliger une pression de 600 kg sur notre colonne, et frappe ainsi des personnes de tout âge (de l’écolier au retraité actif) pratiquant ou non des efforts physiques ou sportifs, et de toute catégorie socio-culturelle.Mal de dos

L’action du stress engendre en réalité un serrage articulaire réflexe (tension exacerbée et incontrôlée des muscles para-vertébraux et des ligaments qui sanglent notre rachis).

Cette action de crispation du rachis est d’autant plus redoutable et dommageable à long terme qu’elle reste très largement insoupçonnée.

Les autres facteurs de compression et de tassement vertébral plus connus du public sont:

  • La pratique d’activités professionnelles ou sportives physiquement intenses et nécessitant de gros efforts au quotidien
  • Les trajets répétés et intensifs en automobile pouvant générer un basculement lombosacré et tassement sacro-coccygien
  • Les mauvaises postures de jour comme de nuit sources d’inflexions vertébrales dommageables
  • Le manque de musculature entraînant l’affaissement progressif du rachis
  • La génétique prédisposant à développer des déformations et à fragiliser le rachis.

Voici les deux Conditions sine qua none pour préserver son dos :

  • Tonifier les muscles paravertébraux et les abdominaux pour sangler la colonne 
  • Maintenir l’espace intervertébral pour lutter contre le tassement

C’est pourquoi il est primordial de :

  1. Pratiquer des exercices quotidiens d’étirements et/ou de suspensions pour palier au tassement
  2. Faire du sport pour s’assurer d’un bon maintien musculaire (notamment des muscles paravertébraux).

soutien musculaire colonne Spin'Dynamic

N’oublions pas de répéter les étirements au quotidien et idéalement à chaque changement de posture prolongée à la maison ou au travail.

Veillons à rectifier les mauvaises postures sources de dégénérescence de notre colonne.

La suspension : une réponse simple et efficace au tassement

Voici un exercice simple de suspension accessible quasiment à tous (sauf aux cas cités ci-après*) que nous recommandons de pratiquer quotidiennement.

* Ces exceptions peuvent concerner les personnes en crise inflammatoire (hernie discale, sciatique, cruralgie…) ou souffrant d´arrachement ligamentaire ou de déchirure musculaire (épaule ou bras), ayant été victimes de fracture ( épaule, bras, poignet ou main) bénéficiant d’une prothèse des membres inférieurs , souffrant notamment de polyarthrite, ou tout simplement limitées par l’âge… – Cette liste n’étant pas exhaustive mais seulement indicative –


Suspension Spin'Dynamic 1Il consiste à se suspendre à une barre fixe, à sa hauteur les bras tendus.

Saisissant la barre avec nos mains nous allons ensuite laisser notre corps, l’espace de quelques secondes, se détendre progressivement tout en pliant les genoux au fur et à mesure de la suspension, et en veillant surtout à bien CONSERVER LA POINTE DES PIEDS AU SOL.

Cet exercice a pour but de recréer l’espace intervertébral afin de participer à la régénération des disques compressés ainsi que des nerfs rachidiens au sortir des trous de conjugaison de chaque vertèbre.

ATTENTION cette suspension ne doit jamais être pratiquée les jambes dans le vide au-dessus du sol, car dans ce cas les muscles se contractent et ne permettent pas la délivrance progressive des plateaux vertébraux, et donc l’étirement souhaité.

Cet exercice de suspension basique peut être bien entendu pratiqué quotidiennement à titre préventif pour éviter le mal de dos mais il a également une incidence curative.
Cependant il doit être pratiqué au minimum 1 fois /Jour pour être réellement efficace.

Ainsi, les exercices de suspensions et d’étirements sont particulièrement recommandés lorsqu’on entreprend un Realignement car ils permettent d’activer la régénération des nerfs et de recréer l’espace intervertébral nécessaire pour diminuer la compression discale.


D’autres exercices d’étirements personnalisés et adaptés aux besoins de chaque patient sont dispensés quotidiennement au Cabinet Spin’Dynamic.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s