Dynamisme du Corps

Sans titre

Le corps humain est en mouvement permanent, chaque partie de notre corps, jusqu’à chacune de nos cellules, font l’objet d’une transformation et d’un échange constant d’informations, et c’est ce mouvement permanent qui conditionne la vie.

 Depuis plus de 50 ans, les physiciens se sont penchés sur la question et grâce aux découvertes de la physique quantique, on admet maintenant que le corps n’est pas seulement un système très complexe de phénomènes biochimiques, mais également un système vibratoire/acoustique, électrique et électromagnétique, qui comporte d’innombrables dispositifs automatiques d’asservissements et de réglages.

 Le fonctionnement du corps humain pourrait tout à fait s’apparenter au fonctionnement d’Internet.

En effet, il existe un échange continu et fourni d’informations entre émetteurs et récepteurs sur des lignes de transmission. Le bon fonctionnement du corps est régi par un flux continu d’informations chargées de coordonner tous les phénomènes physiques, chimiques et psychiques.

 Sans ce formidable réseau de télécommunications, il n’y aurait pas de vie.

A l’image d’Internet où les informations peuvent être transmises sur des fils différents (fils de cuivre mais aussi fibres optiques ou ondes électromagnétiques), dans le corps humain, les informations sont transmises prioritairement par le système nerveux, de manière électrique, chimique et biologique, et par la circulation sanguine et lymphatique sous forme de transfert de matière. Mais d’autres informations sont également transmises dans le corps sous forme d’ondes acoustiques (vibrations), et d’ondes électromagnétiques (Transmission de chaleur)…                                                                                                                                                                          Cependant il est tout à fait probable qu’il existe encore d’autres formes de transmission inconnues à ce jour et qui seront peut-être expliquées par la physique quantique de demain.

Le cerveau, qui représente l’unité centrale, envoie des informations en continue à toutes les parties du corps et reçoit en retour des informations permanentes de toutes ces parties par le biais de son prolongement, la moelle épinière, en charge du transport de l’influx nerveux. Point de départ de milliers de fibres nerveuses innervant les différents organes du corps, la moelle épinière assure pleinement le relais de transmission entre ces organes et le cerveau, telle une véritable autoroute d’information. 

 La colonne vertébrale, quant à elle assure plusieurs rôles fondamentaux au sein de ce réseau. Véritable structure protectrice de la moelle épinière, supportant le squelette, telle une poutre maitresse, elle permet de réguler la fluidité des informations nerveuses qu’elle abrite, et qui continuent de se diffuser dans l’ensemble du corps au sortir des trous de conjugaison de chaque vertèbre. Sur le plan physique et chimique cet axe vertébral  joue ainsi un rôle cardinal dans le plein acheminement des ordres du cerveau.

Ainsi lorsque son alignement se trouve altéré (subluxation, tassement…) il en découle obligatoirement une diminution de transmission de l’influx nerveux pouvant engendrer de multiples troubles fonctionnels (voir à ce sujet la rubrique Colonne Vertébrale).

Mais sur le plan psychique également son rôle est essentiel. La colonne vertébrale, notre dos, symbolise ce qui est derrière nous, à savoir notre passé ! Elle renferme toutes les expériences et le vécu que nous n’avons pas pu intégrer à proprement dit . La colonne vertébrale garde en mémoire tous nos bagages et nos stress accumulés depuis notre naissance. Même si nombre de nos émotions, souvenirs traumatiques, expériences, habitudes et  façons de penser anciennes, semblent aujourd’hui appartenir au passé,  ils n’en demeurent pas moins stagnants dans notre inconscient et continuent d’affecter notre personne et notre physiologie en favorisant le déclenchement de certains dysfonctionnements et symptômes, très souvent en lien avec un désalignement vertébral, occasionnant des maux dont la symbolique est exactement en résonance avec notre moi profond (Voir à ce sujet la Rubrique Equilibre Intérieur).

 Le corps humain fait en outre partie intégrante de l’univers avec lequel il interagit. Il est immergé dans différents champs connus, gravitationnel, électromagnétique, acoustique, et nourrit un échange permanent d’informations avec ces trois champs.

 Or, pour expliquer la complexité de la vie, il convient d’admettre l’existence d’un autre champ encore mal connu et peu exploré, que l’on a usage d’appeler champ de conscience universelle.

 Chacun, selon ses idées ou ses convictions personnelles peut reconnaître dans ce concept global : Esprit, âme, conscience, spiritualité, ou énergie cosmique.

 L’énergie universelle à laquelle se réfère le Reiki et d’autres thérapies spirituelles représentent l’information globale de ce champ contenue dans tout l’univers, avec laquelle le corps humain doit « dialoguer » en permanence pour vivre en harmonie avec son environnement (voir à ce sujet la rubrique Harmonie Energétique).

 La maladie survient lorsque la circulation d’information à l’intérieur du corps est perturbée ou localement bloquée ou bien lorsque l’échange d’informations entre le corps humain son inconscient et l’univers n’est pas harmonieuse.

Aussi est-il très important de faire appel aux thérapies appropriées, voire à une synergie thérapeutique capable de rétablir le flux d’informations perturbé et de restaurer la dynamique d’échanges permanents essentielle à la vie.

Une réflexion sur “Dynamisme du Corps

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s